Qu’appelle t’on les primeurs dans le milieu du vin ?

Il est bon de noter que cet événement se déroule historiquement à Bordeaux et existe depuis plus de deux siècles. L’événement s’est réellement institutionnalisé dans les années 1970 notamment grâce au Baron Philippe de Rothschild. Cet événement s’est également créé ces dernières années en Bourgogne et dans la Vallée du Rhône.

Fin mars-début avril, les vignerons font déguster la récolte de l’année écoulée aux professionnels du milieu (cavistes, négociants, courtiers, …), le vin étant encore dans les barriques.

Les dégustations peuvent se dérouler directement au domaine ou bien dans des lieux spécifiques. Cela permet aux professionnels de noter le millésime et les ordres d’achat sont passés. Ces notes sont très importantes et très attendues. Elles vont être prises en compte pour la fixation des prix qui vont être dévoilés dans les deux mois suivants la publication des notes. Un des plus emblématiques des journalistes dégustateurs est Robert Parker, qui fut le premier à noter et rédiger des commentaires sur ses dégustations des primeurs dans les années 1980. Aujourd’hui, sa réputation est internationale et ses notations déterminantes.

S’en suit la vente de ce millésime encore en cours d’élevage courant avril, entre les négociants et les particuliers. Les livraisons des bouteilles ne se feront que 18 à 24 mois plus tard, le temps de la vinification et de la mise en bouteille.

Autrefois, seules les grandes maisons participaient en présentant leurs grands crus classés (soit autour de 200 cuvées qui représentent 5 à 10% de la production bordelaise). Plus récemment, d’autres vignerons profitent de cet engouement et du déplacement des professionnels et amateurs pour présenter leur millésime (grands crus non classés, vins bio, crus bourgeois…).

Pourquoi les primeurs ont-ils tant d’importance ?

Pour les vignerons, la réponse est très simple : cela leur apporte de la trésorerie rapidement, sans attendre la mise en bouteille environ deux ans plus tard.

Pour le particulier, l’intérêt est sur le prix d’achat. Comme les vins sont livrés à leur mise en bouteille, ils n’ont pas pris le temps de vieillir. Le millésime n’a donc pas pris toute sa valeur puisque comme vous le savez, les grands vins se bonifient en vieillissant. Le prix est donc bien plus attractif que si vous l’achetez 10 ou 20 ans plus tard. Si vous souhaitez vous offrir un grand château pour un prix raisonnable c’est donc la bonne occasion. En revanche, il faudra être patient pour le déguster et surtout pouvoir offrir à vos bouteilles de bonnes conditions de garde (température et taux d’humidité à contrôler régulièrement).

Puis-je encore acheter en primeur ? Comment choisir ?

Vous trouverez sur la page Primeurs de notre site internet les primeurs du millésime 2019 et du millésime 2020. Les notations des vins peuvent vous aider dans votre choix. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous joindre via notre formulaire de contact. Nous nous ferons un plaisir de vous accompagner dans votre choix.
Nous portons votre attention sur le fait que ces bouteilles primeurs sont vendues HT. La TVA et les frais de livraison seront à régler au moment de la mise à disposition de vos bouteilles.

BasqueDutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish